Commémoration

Commémoration du centenaire : la bataille de Verdun

By avril 21, 2013 No Comments

Ce 29 Mai dernier, le président François Hollande et la chancelière Angela Merkel rendaient hommage aux victimes de Verdun, la bataille la plus meurtrière de la Première Guerre Mondiale.

Pourquoi Verdun a marqué à jamais l’histoire ?

Elle est la bataille la plus longue et la plus sanglante de la Première Guerre Mondiale, durant 10 mois français et allemands se sont affrontés sur le territoire Lorrain.

Les hostilités sont lancées le 21 Février 1916, par les allemands qui souhaitent « saigner à blanc » l’ennemi français. Les deux armées se livrent alors un combat sans merci qui coûta la vie à plus d’un demi million d’hommes, soit 700 000 victimes (morts, disparus ou blessés), dont 362 000 soldats français et 337 000 allemands.

Une Première Guerre Mondiale sans répits

Pendant 300 jours et 300 nuits, les hommes ne cessent de se battre, à coup de mitraillettes, shrapnells, et baïonnettes, sous une pluie d’obus. Au cœur des tranchées, saisis par la peur, les soldats de la Première Guerre Mondiale souffrent du froid, de faim et d’épuisement. Ils seront près de 2 millions à se relayer de part et d’autre du front.  C’est la première fois, que les armées utilisent de l’artillerie lourde pour combattre, transformant Verdun en champs d’horreur.

Lors de ce conflit, la France mobilise un maximum de poilus, au total 70% de l’armée française fut appelée pour stopper l’adversaire allemand.

La conquête du ciel

Le combat ne se déroule pas uniquement au sol, le ciel est également transformé en champs de bataille, 400 avions sont mobilisés, c’est la première guerre aérienne moderne. Bombardements dans les airs, duels aériens,… Les techniques et le matériel évoluent à grande vitesse pour pouvoir maîtriser le ciel.

Les obus tombent et marquent à jamais le paysage, au total 53 millions d’obus ont fracturé le sol, détruisant les villages alentours.

Finalement la défense française finit par venir à bout de l’offensive allemande, le 19 Décembre 1916 mettant fin au carnage de Verdun, la bataille la plus dévastatrice de la guerre 1914-1918.